Quels sont les risques des paiements en argent comptant et non déclarés?

Certains propriétaires demandent à payer de manière non déclarée, en argent comptant afin de faire des économies sur le montant des taxes. Toutefois, les paiements en argent comptant et non déclarés comportent beaucoup de risques pour le propriétaire en plus d’être illégaux.

Risques durant la rénovation

En effet, lorsqu’un projet de rénovation est payé de manière non déclaré le propriétaire s’expose aux risques d’avoir sous son toit un projet de rénovation non assuré. En cas d’accident sur le chantier ou de malfaçon ou encore en cas de litige avec l’entrepreneur général, le propriétaire diminue grandement les chances de pouvoirs réclamer un dédommagement puisque qu’aucune facture n’aura été soumise. Dans ce scénario, intenter un recours en justice contre un entrepreneur général a peu de chances d’aboutir sans oublier le fait qu’un propriétaire est aussi fautif pour avoir voulu éviter de payer les taxes sur le projet de rénovation.

Autre risque à la revente

De plus, il sera difficile pour le propriétaire de prouver que des travaux de rénovation ont été effectués au moment de la revente du bien immobilier. Ceci le privera d’une plus value potentielle sur le prix de la propriété.

  • Nous vous suggérons de toujours payer vos travaux de rénovations de manière déclarée et par voie électronique afin que vous, votre famille et votre propriété soient mieux protégés. Avec Billdr, les factures sont générées automatiquement et vous pouvez payer par carte de crédit.
  • Essayer de sauver des coûts sur les montants de TPS et TVQ (et enfreigner la loi), ne vaut pas la peine de courir le risque de laisser votre projet non assuré: les travaux de rénovation sont déjà coûteux et vous voudrez avoir une paix d’esprit.

En résumé

Les paiements en argent comptant et non déclarés sont très risqués et vous pénalisent grandement en termes d’assurance qualité, protection en cas de dommage, ainsi qu’à la revente.

Consultation gratuite avec un conseiller