Billdr Magazine
Salon de cour arrière

Les grandes tendances pour enjoliver sa cour cet été

Wendy Helfenbaum

Par Wendy Helfenbaum

Avec les restrictions de voyage à l’échelle mondiale, de nombreux propriétaires font le choix de dépenser le budget vacances près de la maison, pour ne pas dire juste de l’autre côté de la porte patio.

Investir dans sa cour est une excellente façon d’augmenter la valeur de sa propriété tout en bonifiant l’espace afin de se réunir en toute sécurité pour partager un repas, se baigner ou se détendre confortablement avec un bon livre. Deux entrepreneurs nous révèlent les idées qui ont la cote cet été.

Terrasse en bois

Construire une terrasse

«La demande en aménagement extérieur a explosé depuis le printemps dernier», dit Justin Szekely, propriétaire et cofondateur d’Ace of Decks, une entreprise de Beaconsfield, Québec. «Tout commence par la terrasse idéale», enchaîne-t-il.

«Nous avons reçu un nombre sans précédent de courriels et d’appels de clients qui veulent une terrasse, explique-t-il. Les bureaux de permis, les cours à bois, les fournisseurs de composite, les fabricants de fondations et les installateurs – tout le monde connaît une croissance.»

«Une des principales erreurs que commettent les clients est de construire une terrasse multi-niveaux très belle en photo, mais trop étroite pour accueillir leur long divan. On ne peut malheureusement pas répartir une table sur deux niveaux,» dit Justin Szekely.

Les équipes de construction de terrasse travaillent habituellement de mars à décembre. Prévoyez un budget d’environ 3,000 à 4,000$ pour une petite terrasse en bois traité incluant un espace pour le barbecue et une table à dîner. Les terrasses à plusieurs niveaux peuvent grimper à un coût de plusieurs dizaines de milliers de dollars, selon la conception. Elles permettent une zone distincte pour manger, se détendre et cuisiner, mais exigent une superficie d’au moins 12 par 24 pieds par niveau. 

«Si les dimensions ne sont pas assez grandes pour y installer une table, des chaises et un barbecue, vous gaspillez de l’espace et de l’argent, croit Szekely. Une des principales erreurs que commettent les clients est de construire une terrasse multi-niveaux très belle en photo, mais trop étroite pour accueillir leur long divan. On ne peut malheureusement pas répartir une table sur deux niveaux.»

Un patio en composite coûte environ deux fois plus cher qu’en bois traité, mais comme il demande moins d’entretien, on épargne temps et argent au final, soutient Szekely. 

«Nous demandons toujours à nos clients combien de temps ils prévoient rester dans leur maison, et à quel point ils tiennent à une configuration particulière de la cour, explique-t-il. Si vous construisez une terrasse autour d’une piscine hors terre qui pourrait s’effondrer dans 10 ans, vous n’avez peut-être pas besoin d’une garantie de 50 ans pour celle-ci.»

Un patio en pierre avec un foyer

Poser les premières pierres d’un patio

Les patios en pierre sont également en grande demande, dit Tony Cerulli, propriétaire de Damy & Pat, une entreprise montréalaise d’aménagement paysager. 

Le prix et la durée du projet varient selon la taille du patio et l’accessibilité de la cour. «Un patio de 100 pieds carrés peut coûter 2,500$, mais si on doit travailler à la main car l’accès est trop étroit pour l’équipement, il faut prévoir une journée et demie de plus, ce qui peut faire doubler le prix.»

Cerulli offre notamment des patios surélevés et multi-niveaux faits de pavés et soutenus par des murets en pierre. «Ce type de patio demande plus de travail parce qu’il faut construire un muret de soutien dont le prix va de 70 à 80$ le pied carré.» 

Une piscine d'arrière-cour

Faire le saut avec une piscine

Avant la pandémie, Cerulli recevait peu de contrats de piscine pour des maisons en ville. Aujourd’hui, même les citadins se lancent dans le projet. Dans certains quartiers, les clients sont prêts à dépenser de grosses sommes pour se baigner dans leur cour, confie-t-il.

Damy & Pat se spécialise en piscines creusées en béton sur mesure. Les clients choisissent ainsi la forme, les dimensions et le design de leur bassin. L’installation requiert environ un mois. Une piscine de 12 par 32 pieds coûtera de 55,000 à 100,000$, et même 150,000$, selon la quantité et la qualité des pierres utilisées autour de la piscine. 

Les piscines en toile sont moins dispendieuses, précise Cerulli, mais une piscine en béton sur mesure en vaut la peine selon lui. «Les piscines en toile sont jolies, mais elles doivent être de couleur unie et on ne peut y poser de la mosaïque, explique l’entrepreneur. Si vous investissez pour creuser un trou dans le sol, ça vaut probablement le coup de dépenser une petite somme supplémentaire pour obtenir la forme et la taille idéales pour votre cour.» 

Les derniers projets de Damy & Pat vont d’une piscine de type couloir de nage de 45 par 10 pieds sans partie profonde à un bassin incluant une section «plage» d’une profondeur de 6 pouces et munie d’un parasol à base intégrée et d’une machine à bulles pour les enfants.

Un jardin comestible

Cultiver son potager surélevé 

Une autre tendance qui se dessine avec la pandémie est l’autosuffisance alimentaire. Créer son propre potager qui fournit laitues, légumes et fines herbes jusqu’à l’automne est très satisfaisant. En prime, jardiner est une excellente activité familiale qui détournent les enfants des écrans.

Cerulli offre plusieurs possibilités pour un potager surélevé, plus facile à entretenir qu’un potager régulier. «On le construit en bois ou en pierre qui crée un bel effet et qui permet de s’y asseoir. Selon les dimensions, le prix oscille entre 2,000 à 4,000$», dit-il. 

Il faut s’assurer que la construction du potager soit adéquate afin que les plantes s’y développent bien. «Lorsqu’on installe un potager surélevé, la mise en place d’une membrane géotextile suivie de gravier propre d’une épaisseur de 2 cm, puis d’une seconde membrane géotextile, et enfin de la terre est essentielle pour garantir un bon drainage, explique Cerulli. Autrement, l’eau fera pourrir les racines des plantes et elles mourront.»  

Si vous ne voulez pas planter ou vous occuper vous-même du jardin, des entreprises comme Semis Urbains le font à votre place. Celle-ci apporte et plante les semis chez vous au moins deux fois dans la saison et s’en occupe régulièrement. Il ne vous reste plus qu’à profiter des récoltes! 

Un foyer extérieure

Soirées fraîches autour du feu

Un foyer extérieur permet de profiter de votre cour jusque tard dans l’automne, une possibilité particulièrement réjouissante tandis que les rassemblements intérieurs demeurent limités. 

Il existe des modèles préfabriqués en fer comme des modèles haut de gamme en pierre qui deviennent le point focal du jardin, installés par des entrepreneurs comme Damy & Pat. «Nous construisons plusieurs foyers en ce moment, dit Cerulli. Nos clients créent un espace sur leur pelouse où installer un foyer et aménager une aire chaleureuse.»  

Ce foyer est habituellement fait en pierre, Techo-Bloc ou Permacon, et coûte entre 10,000 et 12,000$, y compris l’installation au gaz. «Nous faisons le trou pour la conduite et le propriétaire s’organise pour la connexion. Nous nous occupons de tout le reste.»

Les détails qui font la différence

Peu importe les changements que vous apportez à votre espace extérieur, prévoyez dans votre budget les coûts d’éclairage et d’irrigation, conseille Cerulli. «L’éclairage extérieur apporte une touche magnifique et consomme peu d’électricité», précise-t-il.

L’irrigation souterraine n’est peut-être pas aussi excitante qu’un bel éclairage, mais est utile pour garder la cour bien verte. «Un système d’irrigation est efficace, en particulier pour les clients qui ont une grande cour et qui ont aménagé une terrasse, une nouvelle pelouse et un jardin, souligne Cerulli. Un tel système ne représente que 5 ou 6% du coût total.»

Avant de vous lancer dans votre projet, prenez le temps de bien vous informer. «Les règlements et procédures pour obtenir un permis diffèrent grandement d’une municipalité à l’autre. Trouvez un entrepreneur qui connaît bien votre secteur, suggère Szekely, en qui vous avez confiance et avec qui vous communiquez efficacement.»

En quête d’idées pour la cour d’ici la fin de l’été? Ne cherchez plus! Découvrez nos derniers projets.

Nos meilleures histoires, une fois par mois.

En fournissant vos coordonnées, vous consentez à ce que Billdr vous envoie des courriels mensuels. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Auteure

Wendy Helfenbaum

Wendy Helfenbaum est une journaliste et productrice de télévision montréalaise qui couvre l'immobilier, le design, l'architecture, le jardinage, les voyages et l'alimentation pour de nombreuses publications, notamment Apartment Therapy, Metropolis, AARP, Houzz, Cottage Life, Chatelaine, NextAvenue de PBS, Realtor.com et Country Gardens. Suivez Wendy sur Twitter.

À propos

Billdr Magazine

Le Magazine Billdr est une publication en ligne qui mise sur des inspirations et des tendances déco, des astuces de pros et des histoires de rénovation de maison. Que ce soit pour la planification de rénovations majeures, entreprendre des travaux ou prendre soin de votre magnifique maison, le Magazine Billdr est là pour vous.